Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Cours orientés à la hausse dans l'Union européenne.

FranceAgriMer

Pour la première fois depuis début septembre, la plupart des cours européens sont orientés à la hausse. Sur la quinzaine, en raison d'une reprise de la consommation intérieure du fait de l'arrivée de l'hiver et de bonnes perspectives pour les fêtes de fin d'année, le cours allemand progresse de 5 centimes 1,35 €/kg. Le cours néerlandais (référence Montfoort) de deux centimes à 1,03 €/kg vif. Le cours de référence belge gagne 6 centimes à 1,28 €/kg tandis que le prix d'acompte danois a été réévalué de 3 centimes à 1,16 €/kg. Dans la péninsule ibérique, le cours espagnol se redresse de 4 centimes à 0,99 €/kg vif, tout comme le cours portugais à 1,46 €/kg. Seul, le marché italien de Modène voit son cours se replier de 4 centimes et s'établit à 1,19 €/kg.

Le cours au Marché du Porc Breton de Plérin s'est lui aussi redressé sur la dernière quinzaine, en progressant de 2 centimes à 1,03 €/kg. Ce redressement fait suite à des baisses successives depuis début septembre, période durant laquelle le cours a diminué de 18,8 %. Ce retournement de tendance est notamment liée à une reprise de la consommation intérieure en ce début d'hiver qui entraîne une meilleure fluidité du marché. Dans la zone Uniporc Ouest, les abattages ont été importants, en semaine 46, ils ont été de 345 872 porcs sur 4 jours, avec un poids moyen à 92 kg. En semaine 47, les abattages sont estimés à 408 776 porcs pour un poids moyen qui devrait baisser d'une centaine de grammes.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires