Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Des cours européens orientés à la hausse dans le nord de l'UE.

Office de l'Elevage / DEP

Dans l'UE, la situation de marché reste contrastée, entre le Nord où les prix sont nettement orientés à la hausse sous l'influence des cours en Allemagne qui progressent de 6 centimes, à 1,49 € le kg et le Sud avec un nouveau recul en Espagne, de 2,5 centimes, à 1,12 € le kg. Les stocks de viandes congelées y sont importants et les abattages toujours élevés. La hausse allemande serait le résultat d'une offre d'autant plus faible que les apports polonais se réduisent (en Pologne la production pour 2008 est prévue à la baisse de 6,7 %) et d'une demande en produits à griller plus large. Les autres pays du Nord de l'UE suivent le mouvement allemand : +5 centimes aux Pays-Bas et en Belgique, à 1,10 € le kg, +3 centimes au Danemark, à 1,25 €.
A classification égale, le cours allemand rejoint la référence espagnole, ce qui à cette saison de l'année, est inhabituel (le croisement des courbes se fait plutôt en septembre). En une semaine le cours allemand se détache de 11 centimes du prix français.

A Plérin la cotation se replie légèrement sur la semaine, de 0,6 centime, à 1,157 € le kg, avec une activité d'abattage en semaine 17 portant sur 373 695 porcs d'un poids moyen de 91,43 kg. L'offre reste suffisante. Le temps incertain ne favorise pas la vente de la gamme estivale des pièces qui devrait stimuler la demande en viande fraîche et empêcher l'accumulation de stocks. La production va entrer dans sa phase de baisse saisonnière.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires