Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Des prix stables dans les grands bassins de l'UE :

Office de l'élevage

Dans les principaux bassins de production communautaires, les prix sont stables sur la semaine. La demande de la part des pays de l'est de l'Europe touchés par la décapitalisation reste soutenue, mais des difficultés apparaissent en raison des dévaluations monétaires dans certains pays. En Allemagne, le cours est reconduit à 1,36 € le kg, avec une offre qui commence à faiblir. Les Pays-Bas suivent la tendance allemande, avec un prix maintenu à 1,05 € le kg. La référence espagnole est également inchangée, à 0,955 € le kg, avec une hausse des poids en vif liée aux retards d'enlèvement après les fêtes.
La Commission a rejeté les demandes de mesures d'accompagnement du marché. Elle estime que la production va baisser au cours du premier semestre 2009, ce qui pour elle est synonyme de remontée des cours. Cette baisse est estimée à 4,2 %.
Le retrait par la Russie de l'autorisation d'exporter pour plusieurs abattoirs et ateliers de découpe en France, en Allemagne et aux Pays-Bas pourrait avoir des répercussions négatives sur le secteur.

A Plérin, sur la semaine, la cotation est pratiquement stable (-0,1 centime), à 1,08 € le kg, avec une activité d'abattage encore élevée : 411 464 porcs d'un poids moyen de 92,57 kg (contre 91,36 kg en 2008 où la flambée des prix avait provoqué un mouvement d'anticipation des sorties). La baisse du poids (à 92,2 kg) pour la semaine à venir est probablement le signe d'une décrue dans les offres.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires