Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Hausse en Allemagne, stabilité des cours en France et en Espagne

Office de l'Elevage / DEP

Le marché communautaire se caractérise par l'hétérogénéité des prix dans les principaux bassins de production. Le cours allemand est en hausse de 4 centimes, à 1,53 € le kg. Les offres sont à peine suffisantes face à une demande qui se raffermit. Aux Pays-Bas les prix progressent de 2 centimes, à 1,17 € le kg, malgré un marché à l'exportation difficile, en particulier vers le Royaume-Uni à cause de la dépréciation de la livre. Le prix danois recule de 3 centimes, à 1,26 € le kg. En Espagne, les prix sont reconduits à 0,995 € le kg, ce qui est un niveau bas mais normal à cette saison.

A Plérin, la cotation recule de 0,3 centime sur la semaine, à 1,177 € le kg. Les abattages en semaine 46 portent sur 344 237 porcs d'un poids moyen de 91,91 kg (en nette baisse de 340 gr). La demande sur le marché intérieur est satisfaisante au regard des prévisions d'abattage pour la semaine suivante, soit près de 410 000 porcs. Les opérateurs français seraient favorables à l'ouverture du stockage privé qui leur permettrait de financer les stocks en attendant la réouverture des marchés vers les pays de l'Est.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires