Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Le cours français est directeur sur le marché communautaire :

Office de l'Elevage

Même si la production dans les principaux bassins de l'UE recule, l'offre sur les marchés intérieurs reste pour l'instant pressante.
La situation de marché est contrastée :
-stabilité des prix en Allemagne, à 1,36 € le kg, avec des offres suffisantes et au Danemark, à 1,10 €
-baisse de 2 centimes aux Pays-Bas, à 0,99 € le kg et en Belgique, à 0,96 €
-hausse en Espagne de 3 centimes, à 0,995 € le kg, avec une perte de poids de 1,3 kg en trois semaines et une activité d'abattage au maximum pour constituer des stocks stratégiques pour préparer l'été, période de forte consommation et de prix chers
A classification égale, les références française et allemande sont directrices, avec 2 centimes de plus que le cours espagnol et 16 centimes sur le prix danois qui décroche.

A Plérin, la cotation progresse de 0,4 centime, à 1,132 € le kg. Les abattages en semaine 7 portent sur un volume encore important : 406 528 porcs d'un poids moyen de 92,16 kg. Il devrait baisser de 400 gr dans la semaine suivante, ce qui indique clairement une diminution des offres en élevage. Le marché intérieur est calme. Les entreprises d'abattages stockent en congélation, espérant un meilleur prix dans trois mois et probablement aussi pour maintenir les volumes d'abattage.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires