Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Modeste remontée des cours dans le Nord de l'UE, stabilité en France

FranceAgriMer

Dans le Nord de l'UE, les prix évoluent à la hausse, mais modestement, dans un contexte de baisse de la production, de demande soutenue sur les marchés intérieurs et de faible demande à l'exportation pour des raisons de parités monétaires avec les pays importateurs. Le prix allemand est revu à la hausse de 2 centimes, à 1,40 € le kg, suivi par le cours néerlandais dans la même proportion, à 1,02 €. La référence danoise progresse de 3 centimes, à 1,13 € le kg, avec une timide reprise des exportations. Après 6 semaines de hausse, le prix est reconduit en Espagne, à 1,127 € le kg. L'offre augmenterait de 3 %, les producteurs anticipant les sorties à cause des jours fériés qui s'annoncent.
A classification égale, la hiérarchie sur le marché qui existe depuis plusieurs semaines se confirme. Le cours espagnol est directeur, avec 7 centimes de plus que le prix français, lui-même de 3 centimes supérieur au prix allemand.

A Plérin, la cotation sur la semaine est pratiquement stable (+ 0,2 centime), à 1,20 € le kg, avec une activité d'abattage en semaine 13 (386.732 porcs, d'un poids moyen de 92,07 kg) qui a dépassé les prévisions. Le commerce de la viande fraîche se maintient mais la tension entre producteurs et industriels concernant les prix d'achat demeure. Le démarrage de la gamme de fabrication d'été devrait pourtant apporter du dynamisme supplémentaire au marché.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires