Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Nette reprise des cours à Plérin, stabilité dans le nord de l'UE :

Office de l'Elevage

Le marché communautaire se caractérise par la stabilité des prix dans le Nord de l'UE et par une forte hausse en Espagne, dans un contexte de frilosité des échanges avec les pays de l'Europe orientale confrontés, pour certains, à des instabilités monétaires. Mais les flux devraient commencer à se raffermir, en particulier à partir de l'Allemagne.
Le cours allemand est reconduit à 1,36 € le kg, avec un recul des abattages mais des apports suffisants pour couvrir les besoins. C'est également le cas pour le prix néerlandais, stable à 0,99 € le kg et pour le cours danois, à 1,10 €. En Espagne, il progresse de 4,5 centimes, à 1,04 €. Les disponibilités y sont réduites, sauf dans le Nord-est du pays où offre et demande s'équilibrent.
A classement égal, le cours espagnol devient directeur sur le marché communautaire, avec +3 centimes sur le prix allemand et français, eux-mêmes supérieurs de 16 centimes par rapport à la référence danoise.

A Plérin la cotation progresse de 2,7 centimes, à 1,159 € le kg, avec un volume d'abattage de 392 087 porcs d'un poids moyen de 91,89 kg (-270 gr) et des prévisions encore en recul pour la semaine suivante (388 810 porcs), malgré la fin des congés scolaires et des promotions sur la viande fraîche. La baisse des abattages (-3 % par rapport à la même semaine de 2008) indique un repli de la production. En aval, la revalorisation des pièces de découpe est difficile.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires