Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Nouvelle baisse des cours en France et poursuite de la stabilité en Europe.

FranceAgriMer

Au niveau communautaire, une stabilité est observée par rapport à la semaine passée. Les cotations sont en effet reconduites en Espagne à 1,31 €/kg, en Allemagne à 1,56 €/kg, aux Pays-Bas à 1,19 €/kg et en Belgique à 1,47 €/kg. Seul, le Danemark a revu sa référence à la baisse à 1,29 €/kg vif, soit un repli de 3 centimes. Les cours italiens, quant à eux, progressent. A la bourse de Modène, ils gagnent 4 centimes à 1,17 €/kg.

A classification égale, le cours espagnol est toujours le plus élevé parmi les grands pays producteurs européens, étant supérieur de l'ordre de 16 centimes au cours allemand, de 26 centimes sur le cours français et 30 centimes sur la référence danoise. Le cours espagnol est à un niveau similaire à celui de 2008 à la même période, ce qui n'est pas le cas des autres marchés.

Au Marché du Porc Breton de Plérin, le cours des porcs charcutiers a de nouveau baissé, diminuant de 2 centimes sur la semaine, à 1,21 € le kg. En un peu plus d'un mois, depuis la cotation la plus élevée de l'année établie le 2 juillet, le cours a perdu 10,5 %. Cette baisse est inhabituelle à cette saison. En effet, l'été représente traditionnellement la meilleure période de l'année en terme de prix marquée par une relative stabilité aux meilleurs cours. Cette baisse des cours est en partie due au manque de fluidité dans le commerce de la viande, sur le marché français et à l'exportation.

Dans la zone Uniporc Ouest, les abattages ont été, en semaine 31, de 380 047 porcs avec un poids moyen en augmentation de 130 grammes, à 91 kg. En semaine 32, les abattages sont estimés à 380 328 porcs avec un poids moyen qui pourrait perdre 100 grammes.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires