Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Nouvelle baisse des cours sur les marchés européens.

FranceAgriMer

La spirale baissière, débutée début septembre, s'est poursuivie sur les marchés européens cette semaine. Malgré de nombreuses opérations de promotion en GMS, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne pour stimuler la demande intérieure, les difficultés rencontrées à l'exportation vers les Pays Tiers ou les pays de l'Est, ne permettent pas d'endiguer la chute des cours compte tenu des disponibilités importantes actuellement sur le marché communautaire. Les cours en Allemagne, qui étaient demeurés stables la semaine dernière, sont de nouveau en baisse cette semaine, en repli de 3 centimes à 1,39 €/kg. Aux Pays-Bas, les cours suivent la même tendance, le cours de Montfoort affichant une baisse de 2 centimes à 1,06 €/kg vif. Le prix d'acompte danois a été fixé à 1,21 €/kg, soit une nouvelle révision à la baisse de 3 centimes. Seuls, les cours italiens progressent à la bourse de Modène de 4 centimes à 1,31 €/kg tandis que les cours belges sont stables à 1,37 €/kg et. Dans la péninsule ibérique, le marché est également baissier, se repliant de 2 centimes en Espagne à 1,04 €/kg vif et de 3 centimes au Portugal à 1,5 €/kg.

A classification égale, les cours européens sont très proches les uns des autres en ce moment. Les cours espagnol et allemand étant supérieurs de 5 centimes au cours français, lui-même équivalent au cours d'acompte danois.

Au Marché du Porc Breton de Plérin, la baisse des cours se poursuit semaine après semaine, dans un contexte d'offre soutenue et de difficultés d'écoulement des pièces en aval de la filière. Le cours fléchit de 5 centimes sur la semaine, pour s'établir à 1,06 €/kg. En un mois, il a perdu 18 centimes soit 14,2 %. En comparaison avec les cours relevés les années précédentes en semaine 41, il est en repli de 33 centimes soit 23,9 % par rapport à 2008, de 7,6 % par rapport à 2007 et de 13,9 % par rapport à 2006. Dans la zone Uniporc Ouest, l'offre demeure soutenue, les abattages ayant été, en semaine 40, de 397 173 porcs, avec un poids moyen qui s'alourdit de 180 grammes à 91,35 kg. En semaine 41, les estimations d'abattage sont de 389 567 porcs avec un poids moyen similaire à la semaine précédente.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires