Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Poursuite de la baisse en Espagne et stabilité des autres cours européens.

FranceAgriMer

La stabilité des cours observée, depuis un mois et demi, au niveau communautaire, se prolonge. Seuls, les cours de la péninsule ibérique poursuivent leur baisse. Les cotations sont de nouveau reconduites dans les pays du Nord : en Allemagne à 1,56 €/kg, où l'activité d'abattage est notamment soutenue par l'exportation vers l'Europe de l'Est, au Danemark à 1,29 €/kg, en Belgique à 1,47 €/kg et aux Pays-Bas à 1,20 €/kg. Depuis un mois, les cours espagnols et portugais ne cessent de baisser. Ils ont perdu 2,5 centimes pour atteindre 1,17 €/kg en Espagne et 4 centimes à 1,68 €/kg au Portugal. Sur un mois, les cours italiens, eux, ne cesse de progresser, gagnant 2 centimes, cette semaine, à 1,33 €/kg. A classification égale, les cours espagnols et allemands sont similaires, plus élevés que le cours français d'environ 9 centimes.

Au Marché du Porc Breton de Plérin, le cours des porcs charcutiers a confirmé son redressement de la semaine dernière par une légère progression de 0,4 centime, à 1,24 € le kg. Malgré des besoins des abattoirs en progression, pour couvrir la demande accrue liée aux promotions en GMS de début septembre, les cours évoluent peu. Dans la zone Uniporc Ouest, les abattages ont été, en semaine 35, de 391 280 porcs avec un poids moyen en légère augmentation, à 90,83 kg. En semaine 36, les abattages devraient fléchir à 379 094 porcs avec un poids moyen qui diminuerait très légèrement.

D'après le panel TNS, sur les 32 premières semaines de 2009 en comparaison avec la même période en 2008, la consommation des ménages en France en viande porcine a progressé de 1,5 % tandis que les prix à la consommation diminuaient de 2,4 %.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires