Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Prix en hausse dans le Nord de l'UE, stabilité en France.

FranceAgriMer

Dans les grands bassins de production du Nord de l'Europe, les prix remontent, sans que l'on puisse parler de redressement. Ils progressent en raison d'une bonne demande sur les marchés intérieurs et d'un début de reprise à l'exportation, en particulier sur la Russie et de meilleures quantités expédiées vers la Pologne et la République Tchèque où la situation des monnaies semble s'améliorer.tenu des jours fériés qui vont entraîner des réductions d'abattage.
A classification égale, le cours espagnol reste directeur sur les marchés communautaires, avec 7 centimes de plus sur les prix français et allemand qui, à 1 centime près, sont comparables. La référence danoise reste décrochée, à -18 centimes du prix français.

A Plérin, la cotation gagne 0,1 centime sur la semaine, à 1,201 € le kg. Les disponibilités couvrent assez facilement les besoins et les abattages toujours importants témoignent d'un marché fluide : 394 134 porcs en semaine 14, d'un poids moyen de 91,95 € le kg (-120 gr). Avec un jour d'abattage en moins pour la semaine à venir les poids devraient remonter.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires