Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Recul des cours sur quasiment tous les marchés européens.

FranceAgriMer

La baisse brutale des cours en Allemagne la semaine dernière, a été confirmée cette semaine et s'est propagée sur la quasi-totalité des marchés nationaux européens. Les cours allemands ont perdu 3 centimes à 1,47 €/kg, en raison d'une offre plus étoffée et des difficultés à l'exportation. Les cours néerlandais se replient de 4 centimes à 1,11 €/kg vif et les cours belges de 5 centimes à 1,42 €/kg. La référence danoise est la seule à être reconduite à 1,29 €/kg, mais il s'agit là d'un prix d'acompte qui est beaucoup moins fluctuant que les cours des autres pays européen. Au Sud, les cours de la péninsule ibérique ont repris leurs baisses après avoir été stables la semaine dernière. Les baisses sont de 5 centimes en Espagne (à 1,12 €/kg) et de 6 centimes au Portugal à 1,62 €/kg, Les cours italiens sont eux aussi orientés à la baisse (- 2 centimes) à 1,31 €/kg, après 7 semaines de hausse.

Au Marché du Porc Breton de Plérin, le cours des porcs charcutiers s'est dégradé, à l'instar de ceux des autres pays européens. La baisse est de 6 centimes sur la semaine et le cours revient à 1,16 € le kg, à un niveau similaire à celui de mi-mars.

Dans la zone Uniporc Ouest, les abattages ont été, en semaine 37, de 391 379 porcs avec un poids moyen qui s'alourdit de 200 grammes, à 91 kg. En semaine 37 l'an dernier, 3 % de porcs en plus avaient été abattus avec des poids d'abattage qui étaient inférieurs de 130 grammes, ce qui symbolisent bien le manque actuel de fluidité du marché. En semaine 38, les abattages et le poids moyen devraient être d'un niveau similaire à ceux de la semaine précédente.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires