Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Stabilité dans l'UE.

Office de l'Elevage

Alors qu'on pouvait s'attendre à une hausse des cours dans les principaux bassins de production de l'UE en raison de la baisse du cheptel reproducteur (estimée à 4 % en 2009), la tendance est plutôt à la stabilité des prix. L'amélioration de l'équilibre offre-demande est pour l'instant freinée par la baisse de la consommation et par celle des exportations vers les pays de l'Europe de l'est.
Le cours allemand est reconduit à 1,38 € le kg sur un marché calme, le cours espagnol, à 1,127 € après 6 semaines de hausses sensibles. En prévision des jours fériés et par besoin de trésorerie, les éleveurs augmentent leurs livraisons. A 1,06 et 1,13 € le kg, les prix sont en hausse de 2 centimes aux Pays-Bas et au Danemark.
A classification égale, le cours espagnol reste directeur sur le marché communautaire, avec 7 centimes de plus sur le prix français, 12 centimes de plus sur le cours allemand et 30 centimes sur la référence danoise.

A Plérin, sur la semaine, la cotation est pratiquement stable (+ 0,1 centime), à 1,198 € le kg. L'activité d'abattage reste bonne, avec 386.108 porcs d'un poids moyen de 92,09 kg. Sur les 12 premières semaines de l'année, il est en hausse de 0,5 % en moyenne par rapport à 2008 (92,31 kg contre 91,85). Le prix des pièces a été légèrement revalorisé. Le climat reste tendu entre vendeurs et acheteurs.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires