Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Stabilité dans la plupart des grands bassins européens

Office de l'Elevage / DEP

Les cotations sont reconduites dans les principaux bassins de production européens, ce qui traduit l'équilibre entre l'offre et la demande. Avec la fin de l'effet du stockage privé, les stocks congelés sont très réduits. Les abattoirs vont commencer à se réapprovisionner en viande fraîche.
Le cours allemand est à 1,80 € le kg, le cours néerlandais, à 1,37 € et l'espagnol, à 1,31 €.

A classification égale, le prix allemand est toujours directeur sur les marchés, avec 12 centimes de plus que le prix français, lui-même inférieur de 4 centimes à la référence espagnole.

A Plérin, la cotation est elle aussi pratiquement stable ( 0,1 centimes), à 1,449 € le kg. Les reports en élevage suite au férié du 15 août permettent à l'offre de répondre à la demande des abattoirs. L'activité commerciale est soutenue, avec les réapprovisionnements de rentrée. En semaine 33 (sur 4 jours d'activité), 329.094 porcs ont été abattus, d ‘un poids moyen de 90,35 kg. Pour la semaine suivante, les prévisions portent sur plus de 400.000 porcs, avec un poids en hausse de 500 gr.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires