Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Stabilité dans le Nord de l'UE, baisse en Espagne, hausse en France.

Office de l'Elevage / DEP

Les prix restent globalement stables dans les principaux bassins de production du Nord de l'UE, avec des offres réduites, mais une demande peu soutenue. Le cours allemand est à 1,65 € le kg, le cours danois, à 1,35 €. Le prix du vif aux Pays-Bas enregistre une hausse de 1 centime, à 1,23 € le kg. En Espagne le prix recule de 2 centimes, à 1,25 € le kg, conséquence des effets inverses de la grève des transports qui entraîne une accumulation d'animaux en élevage et des résultats du recensement du cheptel d'avril 2008 qui font apparaître une baisse importante du nombre de truies (-12 %, soit 238 000 animaux). Cette situation va donner lieu à une baisse incontestable de la production dès l'été.
Le cours allemand est annoncé à la hausse pour la semaine à venir alors qu'en Espagne, contrairement aux habitudes estivales, il devrait se maintenir.

La fourchette des prix dans les principaux pays producteurs se resserre. A classification égale, le cours allemand est légèrement au dessus de la référence espagnole (+1 centime). Le prix français se positionne à -3 centimes du cours allemand.

A Plérin, la cotation s'est raffermie de 3,5 centimes sur la semaine, à 1,438 € le kg, avec des volumes d'abattages encore importants (381 895 porcs d'un poids moyen de 90,38 kg et des prévisions pour la semaine 27 de 380 050 porcs d'un poids moyen en baisse de 200 gr). Les abatteurs sont preneurs de tous les porcs disponibles pour faire face à la demande saisonnière, avec la persistance du beau temps.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires