Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Stabilité dans le Nord de l'UE, hausse des cours en Espagne.

Office de l'Elevage / DEP

C'est toujours la stabilité des prix dans les principaux bassins du Nord de l'Europe, une stabilité impressionnante, qui dure depuis pratiquement 3 mois. Les cours sont reconduits à 1,32 € le kg en Allemagne, avec une demande sur le marché intérieur plus faible en cette période de carnaval, à 0,98 € aux Pays-Bas, 1,09 € au Danemark et 0,96 € en Belgique. Dans le Sud de l'UE, le cours espagnol progresse de 1 centime, à 0,975 € le kg, malgré des rythmes d'abattages toujours élevés mais avec des poids en baisse.

Au 20 janvier 2008, les demandes de certificats d'exportation avec restitutions portent sur 133.811 tonnes sur un total disponible de 588.400 tonnes (19,2 % au Danemark, 16,4 % aux Pays-Bas, 13,5 % en Allemagne, 13 % en France). La demande vers les pays de l'Est et la Russie se raffermit. Sur le Japon, la concurrence américaine se fait plus pressante à cause du recul du cours du dollar.

L'offre globale devrait commencer à se réduire et les prix remonter, en particulier en Allemagne et en Espagne.

A classification égale, le cours allemand reste leader sur le marché européen, devant le cours espagnol, lui-même supérieur au cours français de 3 centimes. Le cours danois est inférieur de 9 centimes au prix français et de 14 au prix allemand.

La cotation à Plérin est stable, à 1,062 € le kg (après un très léger recul de 0,1 centime en début de semaine). 411.898 porcs d'un poids moyen de 92,11 kg ont été abattus en semaine 04. La baisse du poids ( 150 gr) montre que la demande est supérieure aux flux de production. Les prévisions pour la semaine suivante portent encore sur 420.000 porcs. L'inconnue est de savoir à quel niveau le poids moyen va se stabiliser. S'il passe en dessous de 90 kg, il faudra encore plusieurs semaines pour alléger l'offre et faire remonter les prix.

La demande intérieure et les exportations favorisées par les restitutions permettent aux abattoirs de maintenir de très bons volumes d'activité.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires