Note de conjoncture - Secteur de la viande porcine : Stabilité des cours dans la plupart des bassins européens

Office de l'Elevage / DEP

Dans l'UE, la hausse des prix de ces dernières semaines marque une pause. Les fériés de la semaine de Pâques semble avoir un effet modérateur sur les principaux cours européens. Seule l'Espagne enregistre une hausse de 0,5 centime, à 1,175 € le kg. Partout ailleurs les cours sont reconduits, avec une demande qui reste bien orientée : 1,47 € le kg en Allemagne, 1,19 € au Danemark, 1,09 € aux Pays-Bas où l'offre est plus importante que dans les pays voisins, mais les expéditions vers l'Allemagne sont réduites en raison des jours fériés.

A classification égale, l'écart de prix entre pays se modifie. Le cours espagnol redevient directeur sur le marché communautaire, avec 7 centimes de plus que le prix français qui lui-même passe de 1 centime au dessus de la référence allemande.

Les restitutions à l'exportation sont reconduites, ce qui permet aux entreprises de compenser la baisse du dollar face à l'euro sur le marché mondial.

Dans ce contexte de stabilité des cours, la cotation à Plérin progresse de 1,2 centimes sur la semaine, à 1,283 € le kg. En semaine 11, l'activité d'abattage passe à 377.351 porcs, d'un poids moyen de 91,09 kg, en baisse de 270 gr. Elle correspond à la production. La demande semble toujours bien orientée, comme en témoigne les prévisions d'abattage pour la semaine qui vient (qui est une semaine à 4 jours d'activité) : 380 250 porcs, d'un poids en hausse, à 91,24 kg

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires