Offre supérieure à la demande : Pas de problèmes de disponibilité de céréales au niveau mondial

Malgré les faibles productions de la Russie, de l'Ukraine et du Canada, les experts ne prévoient pas de problèmes d'approvisionnement de céréales au niveau mondial. Selon les derniers chiffres du département américain de l'agriculture (USDA), la production mondiale de céréales en 2010-2011 est prévue à 1,754 millions de tonnes, soit seulement 35 Mt inférieure à la consommation, estimée à 1,789 millions de tonnes. Conséquence directe, les stocks sont toujours aussi importants, à 347 Mt.

Les cours des céréales sont suspendus à la décision russe de lever leur embargo. (J.-C. Gutner)

Les cours des céréales sont suspendus à la décision russe de lever leur embargo. (J.-C. Gutner)

Nervosité sur les marchés mondiaux

Malgré ce constat, la nervosité est toujours de mise sur les marchés mondiaux. L'évolution des prix sur le marché européen reste largement tributaire des décisions de la Russie et de l'Ukraine qui n'ont toujours pas arrêté de position commerciale claire. « L'annonce par la Russie qu'elle ne recommencera pas à exporter ses céréales avant 2011 va prolonger cette période d'anxiété et d'instabilité sur les marchés », estime un analyste de la FAO (Food and Agriculture Organization des Nations-Unies). Par ailleurs, Christian Vannier, directeur de l'animation des filières chez France AgriMer, estime quant à lui que la hausse des prix du blé s'explique par l'éloignement des stocks mondiaux (États-Unis, Chine) des régions où s'exprime la demande (Europe, Afrique et Moyen Orient), et non par la spéculation. C'est ce qui donne à la France une position très forte, d'autant que la qualité de ses blés est bonne.

Source Réussir Porcs Octobre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires