Ouest : Les éleveurs de porcs bloquent un abattoir

SC

Une centaine d'éleveurs de porcs d'Ille-et-Vilaine et de la Mayenne ont perturbé mardi soir le fonctionnement de l'abattoir Abera à Saint-Brice-en-Cogles pour protester contre la faiblesse des cours.

L'abattoir ferait partie, selon la FDSEA, de ceux qui contribuent à la baisse du marché. « Nous avons dégonflé les pneus d'une douzaine de camions pour les empêcher de partir mercredi matin», a expliqué Nathalie Marchand de la Fdsea, pour protester contre des cours qu'ils jugent trop bas, à 1,178 euro le kilo à la dernière cotation.

Vers 23 h, le directeur de l'abattoir, Michel Gommerais, est venu discuter avec les manifestants, à travers les grilles, relate le quotidien Ouest-France. Les responsables syndicaux ont exposé les problèmes des éleveurs et ont demandé une hausse des cours. La direction de l'abattoir a fait la sourde oreille, arguant qu'elle avait elle-même des difficultés à faire des bénéfices. Les deux parties se sont quittées sans accord.

Les éleveurs ont décidé de poursuivre le blocage toute la nuit. La poursuite du mouvement, ce mercredi, sera décidée « en fonction de la réaction d'Abeaa au marché au cadran », indique Nathalie Marchand.

L'Ille-et-Vilaine compte 1 500 éleveurs de porcs qui sont aussi pour une grosse partie producteurs de lait. Ces derniers bloquent déjà six centrales d'achat dans le département. Ce qui explique la faible mobilisation devant l'abattoir Abera.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires