Porc : la Cooperl confirme son absence du marché breton jeudi

Porc : la Cooperl confirme son absence du marché breton jeudi

La coopérative Cooperl, numéro un du porc en France, sera de nouveau absente jeudi de la séance de cotation du marché du porc breton qui fixe le prix de référence national, a affirmé mercredi son président Patrice Drillet.

"On ne change pas d'idée tous les jours", a déclaré M. Drillet, dont la coopérative était déjà absente du marché lundi, jugeant trop cher le prix du porc à 1,40 euro le kilo, fixé avec le gouvernement à la mi-juin.  Bigard, numéro un de la viande en France, qui n'avait pas non plus participé à ce marché lundi, entrainant la suspension de la cotation, contacté mercredi, a indiqué qu'il ne souhaitait pas communiquer. "Avec le prix d'1,40 euro exigé par l'État français, 0,28 euro séparent aujourd'hui le cours français du cours allemand, 0,38 euro du cours hollandais", a en outre expliqué la Cooperl dans un communiqué diffusé mercredi matin.

110.000 porcs

"Aujourd'hui, la coopérative augmente ses pertes à chaque fois qu'elle achète au MPB". "On ne peut pas supporter 30 centimes d'écart avec le marché européen, sans soutien du marché de la part de l'Europe", a commenté Patrice Drillet. "On réclame des outils de gestion en cas de crise pour lutter contre le différentiel" entre les prix, a-t-il ajouté, soulignant qu'il avait eu un échange mardi avec le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, à qui il a annoncé sa décision de ne pas participer au marché breton, jeudi. "On est conscients que ça pose des problèmes, mais on est surtout  conscients que si on ne fait rien, c'est la filière entière qui s'expose à une paupérisation dans les mois qui viennent", a dit M. Drillet. "Chaque semaine, la coopérative (Cooperl), achète et abat 110.000 porcs: 100.000 proviennent des adhérents de la Cooperl et ceci ne change pas et 10.000 proviennent du marché du porc breton. C'est ce volume marginal qui n'est plus acheté par la coopérative", a-t-elle réexpliqué dans son communiqué mercredi.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 8

yaka focon

je suis éleveur COOPERL et j'en suis FIER même si cela n' a pas toujours été le cas. Nous payons aujourd'hui ce qui n'a pas été fait depuis 10-15 ans suite aux différents rapports établis sur la situation de la filière porc en France. Chacun dans son coin en espérant voir tomber l' autre ,cela vaut autant pour les éleveurs que pour leurs structures de tous poils y compris les organisations syndicales! Quand à ceux qui n' ont jamais mis un centime pour s' organiser en filière , vous êtes peu crédibles pour donner des leçons a ceux qui devraient payer pour soutenir un prix de marché politique .Moi aussi j ai besoin de 1.40 .J 'espère que cette situation sera la plus brève possible mais au moins qu'elle soit le point de départ du renouveau dont on a tous besoin. Que les politiques prennent conscience de l'ampleur des dégâts ,que la grande distribution ne s'érige pas en sauveteur providentiel après avoir ruiné les éleveurs et une grande partie de la transformation qui doit s 'approvisionner au moins cher et bien entendu pas en France.

1584

cooperl et bigard ont montré toute leur hauteur ils préfèrent cogner sur les petits éleveurs plutot que la grande disrib . honte à eux . j'espère que les adhérents sauront démettre leur président de ses fonctions et ne pas voter favorablement aux indemnités allouées aux administrateurs lors de la prochaine assemblée.là vous allez voir les vrais!

promouvoir la sarthe ,?

un grand merci a ce grand groupement avec un gros conseil d administration manipulé .a moins d 1.4e/kg j espere qu ils auront toujours des adherents ;on est bien defendu ??

BANANE381

tous secteurs confondus,le monde vit une guerre économique, à terme un désastre sans précédent!

coteau19

l état devrais se poser des question sur le statu des coops car pour moi elle n ont plus lieu a excité.se systeme leur permet de toucher des aides dont le p^roducteur ne profite jamais et cela est vrai pour tout les filieres agricole.pourquoi subventionner un abatoir pour qu il abatre de la viande venant d autre pays??????

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires