Porc : les abattoirs Gad SAS placés en redressement judiciaire

AFP

Porc : les abattoirs Gad SAS placés en redressement judiciaire

Le tribunal de commerce de Rennes a placé en redressement judiciaire les abattoirs Gad SAS (abattage de porcs), qui emploient 1.700 salariés, donnant le signal de la restructuration de la filière porcine en proie à de graves difficultés.

Deux administrateurs judiciaires ont été nommés et le tribunal, qui a fixé la cessation de paiement au 22 février, a placé la société bretonne en période d'observation pour une période de six mois, jusqu'au 21 août. Le tribunal fera un point sur la situation le 24 avril. La société avait annoncé le 13 février dans un communiqué son intention de demander une mesure de redressement judiciaire.

Gad SAS (1.700 salariés), filiale du groupe Gad fondé par Louis Gad en 1956, a déposé vendredi dernier son bilan au tribunal de commerce de Brest dont elle dépend. Mais le dossier a été transféré à Rennes pour "risque de conflit d'intérêt".

Gad SAS emploie 1.500 personnes dans ses deux abattoirs de Josselin (Morbihan) et de Lampaul-Guimiliau (Finistère). La société emploie aussi une cinquantaine de salariés à son siège de Saint-Martin-des-Champs, près de Morlaix (Finistère), et 80 dans son atelier de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), spécialisé dans la découpe de porcs, la fabrication de produits élaborés (saucisses, brochettes) et de  charcuterie (rôtis cuits, pâtés, boudins blancs, etc.).

L'entreprise abat quelque 2,4 millions de porcs chaque année. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 453 millions d'euros en 2012. La société Gad est détenue à 65% par la coopérative morbihannaise Cecab et à 35% par le groupement de producteurs de porcs Prestor.

Le dépôt de bilan intervient à un moment critique pour la filière porcine, confrontée à de graves difficultés économiques. Selon une source proche du dossier, les pertes de Gad SAS auraient atteint 20 millions d'euros en 2012.

Publié par AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires