PORSIM, outil d’aide à la décision avant d'investir en élevage de porcs

Institut du Porc IFIP

Site Porsim
Ifip

L'outil de simulation PORSIM, initialement développé par l’IFIP pour analyser les projets de création d’élevage porcin, a été entièrement repensé pour s’adapter aux attentes actuelles des utilisateurs, dans un tout autre contexte de production.Objectif: éclairer des choix d’investissement dans un élevage existant.

En effet, les projets de création d’élevage sont devenus rares mais la décision d’investir reste une question récurrente en élevage porcin. Aujourd’hui, il s’agit plutôt de restructurations ou d’extensions avec des objectifs divers : la volonté de développement mais le plus souvent la recherche de cohérence technique, comme par exemple la relocalisation sur le site d’élevage principal, des porcs engraissés ailleurs… ou des dépenses à vocation technique s’accompagnant d’une modification des flux de production comme par exemple un « dépeuplement/repeuplement » pour raisons sanitaires. S’inscrivant sur le long terme, ces projets demandent une évaluation adaptée.

Pour quels scénarios ?

PORSIM permet de gérer des projets d’extension ou de changement d’orientation d’élevage mais aussi de restructuration de sites d’élevage existants, pouvant s’accompagner d’une évolution des performances techniques des porcs. Il rend également possible l’analyse de scénarios avec une production interrompue par exemple par un «dépeuplement-repeuplement» partiel ou total, nécessaire à la mise en place du projet.

L’utilisateur précise les caractéristiques de l’atelier (taille, conduite), puis décrit le scénario et sa mise en place, et renseigne enfin les données techniques et économiques le concernant. Si l’élevage dispose d’un suivi GTE, une connexion avec la base de données nationale propose ces données par défaut. Sinon, une valeur de référence est proposée, toutes ces données étant modifiables par l’utilisateur. Cette nouvelle version propose une représentation technique simplifiée de deux situations, avant et après mise en place du projet.

Une période de transition à prendre en compte…

Les caractéristiques du projet permettent d’évaluer les charges spécifiques à la période de transition, lors du passage de l’élevage avant-projet à la situation après-projet. Dans le cas d’un changement d’effectif de truies (extension, repeuplement), l’utilisateur choisit les modalités d’approvisionnement en truies : achat de jeunes truies à 8, 30, 110 kg, ou déjà en fin de gestation. En cas de dépeuplement partiel ou total de l’élevage, il précise le devenir des animaux en stock au moment de cette opération : vente, façonnage. Pour chaque poste de produit ou de charge ayant un impact sur le résultat économique, PORSIM représente le changement de flux et la valeur de ce poste pour chaque période.

Rentabilité

Quels indicateurs de résultats ?

  1. Pour analyser la rentabilité d’un projet

La comparaison des performances avant et après projet détermine un différentiel de marge calculé par le simulateur, qui évalue l’incidence économique des variations de performances techniques entre les deux situations d’élevage.

L’incidence du projet sur la marge annuelle de l’atelier est complétée par son impact sur les charges opérationnelles non présentes en GTE et sur les charges de structure. L’incidence globale obtenue, c’est à dire le différentiel de flux financiers avec la situation de référence sans projet, est rapprochée de la dépense d’investissement pour analyser la rentabilité du projet sur la base d’indicateurs spécifiques comme la Valeur Actuelle Nette (VAN) et le Taux de Rendement Interne (TRI).

        2. Pour analyser sa trésorerie…

S’il le souhaite, l’utilisateur peut compléter son analyse par les flux de trésorerie de l’exploitation. Il renseigne des éléments relatifs à l’exploitation : marges brutes des ateliers autres que le porc, charges de structure et annuités en cours avant la mise en place du projet... En rapprochant ces valeurs de l’analyse du projet, l’outil produit des indicateurs de gestion prévisionnels : excédent brut d’exploitation (EBE), capacité de remboursement de nouveaux emprunts (CREN)... En précisant les nouveaux emprunts liés au projet, le plan de financement et le profil de trésorerie global de l’exploitation peuvent être établis.

        3. Comparer différents projets…

Tous les projets analysés par un même utilisateur peuvent être stockés, consultés, modifiés. Un comparateur de projets permet d’en sélectionner certains, de visualiser leurs indicateurs respectifs et de les classer les uns par rapport aux autres. Tout au long des calculs, des commentaires synthétiques sont générés automatiquement pour faciliter la lecture des résultats. Ils sont personnalisables par l’utilisateur.

Basé sur un modèle robuste de représentation des flux de produits et charges, en lien avec les données déjà disponibles en élevage, cet outil simple à utiliser a pour objectif d’apporter à l’éleveur et à ses conseillers les clés d’une analyse de projet opérationnelle. PORSIM sera disponible courant 2017 sous forme d’outil Web accessible sur abonnement (http://www.ifip.asso.fr rubrique Outils web).

Contact : alexia.aubry@ifip.asso.fr

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires