Prix : Coup de chaud sur l'énergie et les aliments pour animaux

Les prix d'achat des biens et services de consommation courante s'envolent depuis juillet 2010. En février 2011, le prix de l'ensemble des consommations intermédiaires s'accroît de 11 % par rapport au niveau déjà élevé de février 2010.

En février, le prix d'achat des moyens de production agricole poursuit son envolée, sous l'effet du renchérissement de l'énergie, des aliments pour animaux, et des engrais. En un an, la hausse des prix atteint 22% pour l'énergie, 20% pour l'alimentation animale et 19% pour les engrais.

Cette augmentation touche plus vivement les aliments composés (+ 21%) que les aliments simples (+ 18%). Elle a un impact plus fort pour les productions hors sol. Les prix d'achat des aliments des animaux, simples et composés répercutent de façon amortie la hausse des cours des matières premières. L'ampleur des variations de prix, à la hausse comme à la baisse, est plus forte pour les aliments porcins que pour les autres, du fait de leur plus forte teneur en céréales.

En février, les incorporations de blé dans les aliments composés continuent de chuter fortement. Elles deviennent inférieures à celles du maïs, ce qui ne s'était pas produit depuis le premier semestre 2008. Seul le prix des produits de protection des cultures et des semences reste stable en février 2011 par rapport à février 2010.



Les coûts de production progressent fortement pour les productions hors sol.

Les coûts de production progressent fortement pour les productions hors sol.

 

Source Agreste Conjoncture (Moyens de production)

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires