Programme européen de recherche Q-Pork Chains : Une enveloppe de 20,7 millions d'euros engagée en 2007 pour cinq ans

Dominique Poilvet

Du 28 au 30 octobre dernier, les chercheurs de 19 pays du monde entier, représentant 51
partenaires de la recherche, du développement et de l'industrie de la filière porcine(1) se
sont réunis à Rennes pour faire le point sur le programme européen de recherche Q-Pork
Chains engagé en 2007 pour une durée de cinq ans. Ce programme, d'un coût de 20,7
millions d'euros financé à 70 % par des soutiens européens, a pour objectif « d'améliorer la
qualité des viandes de porc et de développer des filières de production innovantes,
intégrées et durables ayant un faible impact sur l'environnement ».
Le programme est réparti dans six modules de recherche et deux modules d'application.
L'Inra est particulièrement impliqué dans le module « production de porc », qui a pour
objectif de contribuer au développement de systèmes de production porcine durables et
diversifiés au niveau de l'exploitation. De nouveaux outils évaluant cette durabilité sur
plusieurs critères (environnement, économie et société) vont être développés. 84 systèmes
de production différents ont été identifiés dans 23 pays européens, dont la moitié sont
considérés comme conventionnels. L'autre moitié correspond à des modes de production
spécifiques bio, label rouge, ou encore productions locales comme le porc basque.



Recherche sur la qualité de la viande

Les Français (Inra et France Hybrides) sont également impliqués dans le module 5, dont
l'objectif est d'identifier de nouveaux outils de prédiction de la qualité des viandes. Les
travaux visent à mieux comprendre les différences qualitatives entre viandes issues de
races locales et conventionnelles élevées dans différents systèmes d'élevage qui
influencent eux même la qualité.
Les autres modules abordent les aspects sociologiques et marketing en relation avec la
commercialisation de la viande de porc, les technologies de transformation de la viande
pour élaborer des produits qui répondent mieux aux attentes des consommateurs, et la
gestion des filières de production. Quatre équipes de l'Inra travaillent également sur le
développement de modèles de prédiction de la qualité, de la sécurité alimentaire de la
viande de porc et du bien être animal en vue d'en faire des outils d'aide à la décision.


(1) Les partenaires français de ce programme sont : l'Inra, l'Institut La Salle Beauvais, l'Ifip, la
chambre régionale d'agriculture de Bretagne, le groupe Glon et France Hybrides.

Source Réussir Porcs Décembre 2008

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires