Résultats Uniporc : Mieux cibler le coeur de gamme

Claudine Gérard

L'augmentation du nombre de porcs dans le coeur de gamme est le meilleur moyen pour faire progresser sa plus-value à l'abattoir.

A l'heure du bilan de l'année 2008, Paul Pommeret, directeur d'Uniporc Ouest, fait les comptes : sur les 20,7 millions de porcs pesés et classés en 2008, la plus-value s'est établie en moyenne à 11,5 c/kg de carcasse et semble se stabiliser. La progression enregistrée depuis quelques temps est essentiellement due à l'amélioration du pourcentage de porcs dans la gamme 84-102 kg (82 % des carcasses) et dans le coeur de gamme 85-97 kg (57 % des carcasses). Car, par ailleurs, le taux de maigre n'évolue plus. Le TMP n'a progressé que de + 0,2 point en 1 an, avec un G2 qui stagne à 14,5 mm et un M2 à 59,1 mm. « On semble être arrivés à un plateau dans la composition des carcasses. Les éleveurs vont aujourd'hui chercher les centimes en ciblant mieux leurs porcs dans la gamme », analyse-t-il.
Autre fait marquant de l'année, les abattages sont en très légère progression avec + 220 000 porcs, soit + 1,09 % sur la zone Uniporc Ouest, avec des situations différentes selon les régions. Certaines ont progressé fortement en raison d'acquisition d'outils, comme dans la région Centre, tandis que le Nord-Picardie chute de 22 % en raison de fuites d'abattages vers la Belgique.

L'année 2008 a aussi été marquée par la mise en application en juillet du classement de la carcasse en un seul site de mesure. Paul Pommeret constate que cette simplification du travail n'a eu aucune incidence sur le classement et la plus-value. Elle a parcontre permis d'économiser 14 postes en abattoir (12 départs en retraite et 2 licenciements), « ce qui répond à l'objectif de réduction des coûts de fonctionnement d'Uniporc, essentiellement liés aux coûts salariaux de la centaine d'employés ».

L'Image Meater, appareil de classement automatique, est en test aux abattoirs Gad, pour valider l'équipement d'outils de grande taille. L'Optiscan sera destiné aux sites plus petits. (Uniporc Ouest)

L'Image Meater, appareil de classement automatique, est en test aux abattoirs Gad, pour valider l'équipement d'outils de grande taille. L'Optiscan sera destiné aux sites plus petits. (Uniporc Ouest)

 

Limiter les charges

Une autre réduction des personnels est envisagée à plus long terme avec l'installation du classement au moyen de l'Image Meater, appareil basé sur le principe d'une caméra et d'un logiciel placés sur la chaîne. Pascal Le Duot, sous directeur d'Uniporc, a précisé que ce matériel qui a été retenu parmi trois testés, est actuellement en essai grandeur nature chez Gad. Les résultats sont attendus pour novembre. Pour les plus petits abattoirs qui ne peuvent pas justifier d'un tel appareillage, un Optiscan, basé sur le même principe, est aussi en test. L'équipement des abattoirs pourrait être prévu pour le courant 2010.

 

Toutes les données sur le site d'Uniporc : www.uniporc-ouest.com

Source Réussir Lait Elevage Mai 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires