Syndicalisme : Les producteurs de porcs vont sticker les grandes marques

Après les producteurs laitiers, les éleveurs de porc ont, à leur tour, décidé de lancer une opération d'étiquetage des produits. Les entreprises visées sont celles qui « ne jouent pas le jeu » sur l'origine de la viande.

Les producteurs de lait avaient lancé, il y a quelques semaines, une campagne de stickage des marques pour obtenir un accord sur les prix du lait. Cette fois les producteurs de porc vont s'en prendre aux entreprises qui n'indiquent pas l'origine de la viande, notamment la charcuterie.

Dans les grandes surfaces, les producteurs viendront apposer des étiquettes de couleur fluo indiquant « origine inconnue, exigez VPF » (Viande de porc française, ndlr). Dans leur collimateur, des entreprises comme Aoste, Madrange, Herta, qui ne mettent pas en avant l'origine de la viande et encore moins la marque VPF.

L'objectif est «de sensibiliser le consommateur à l'origine des produits qu'il achète», explique Paul Auffray, secrétaire général de la fédération nationale porcine (FNP). «Cela pourrait permettre aux industriels de comprendre qu'un approvisionnement français est vital pour la production», a-t-il ajouté.

La France compte quelque 8.000 producteurs de porc, une filière en continuelle diminution, tant la concurrence avec l'Allemagne et l'Espagne, respectivement premier et deuxième producteur européen, est pressante, a rappelé de son côté Jean-Michel Serres, président de la FNP.

Après trois années de crises, la filière française espérait une amélioration en 2010. Or sur les sept premiers mois de l'année, le prix du porc est en recul de 4,12% par rapport à 2009 avec une moyenne mensuelle de 1,14 euro le kilo. L'embellie attendue pour l'été n'a pas eu lieu non plus avec une consommation atone. Les éleveurs ont en outre dû faire face à une augmentation des prix de l'alimentation animale, avec l'envolée des cours de céréales.


Identifier et tracer la viande de porc issue des élevages français, telle était la mission de la marque VPF lancée à la fin des années 90.

Identifier et tracer la viande de porc issue des élevages français, telle était la mission de la marque VPF lancée à la fin des années 90.

Source avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires