Viande porcine : Herta teste un contrat à prix fixe

Viande porcine : Herta teste un contrat à prix fixe

Herta, le salaisonnier du géant suisse Nestlé, et Syproporcs, groupement de producteurs bretons, se sont engagés sur un prix fixe pour six mois.

C'est inédit ! Ce contrat est le premier du genre pour la filière porcine. Il assure aux producteurs du groupement le prix auquel ils vendront leur viande quel que soit l’acheteur.

Selon un système d’assurance de prix mis au point avec un chercheur d’Agrocampus Ouest ; lorsque le prix du marché du porc constaté sera inférieur au prix fixé par le contrat, Herta compensera l’écart auprès des éleveurs, y compris si ces éleveurs ont vendu à un autre industriel qu’Herta. A l’inverse, si le prix constaté sur le marché est supérieur au prix fixé dans le contrat, les éleveurs transféreront le montant de l’écart à Herta.

Ce contrat doit permettre aux éleveurs d’avoir l’assurance d’être payés au-dessus de leurs coûts de production, et à l’industriel de garantir son approvisionnement, tout en stabilisant ses coûts de production. 

"Nous ferons le bilan à intervalles réguliers, et nous espérons que la réflexion engagée avec Herta inspirera la filière en montrant que c’est une des voies possibles", a pour sa part indiqué le président de Syproporcs Hervé Gaté. Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a salué cette "initiative (qui) permet une sécurisation du débouché pour l’éleveur engagé et une sécurisation de l’approvisionnement pour l’entreprise de transformation".

Le prix au kilo retenu par Syproporcs et Herta pour ce test n’a pas été communiqué.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires