[Vidéo] FNP : « la filière porc se sent abandonnée »

Anne Sophie LESAGE

[Vidéo] FNP : « la filière porc se sent abandonnée »

La Fédération Nationale Porcine a dénoncé ce mercredi la position difficile dans laquelle se trouve la filière et appelle à plus de patriotisme alimentaire.

 

Dans un contexte déjà difficile, aggravé par l’embargo Russe, ainsi que la forte concurrence de l’Allemagne et de l’Espagne qui bénéficient de main d’œuvre venue d’Europe de l’Est, « la filière porc se sent abandonnée » d’après Paul Auffray, président de la Fédération Nationale Porcine (FNP).

Depuis l’été, le prix du porc payé aux éleveurs français a fortement baissé pour atteindre un niveau inquiétant ; le prix payé au producteur est inférieur au coût de revient. Aujourd’hui, un éleveur perd en moyenne 20 € par porc qui sort de l’exploitation. « On est passé d’une situation où on couvrait péniblement (nos charges), à une situation où on perd de l’argent ! » précise Paul Auffray.

« Aujourd’hui, on perd un éleveur par jour ouvré »

La FNP craint qu’à cause de cette conjoncture difficile, beaucoup d’éleveurs arrêtent leur activité ; « aujourd’hui on perd 300 éleveurs par an soit 1 éleveur par jour ouvré » a précisé Paul Auffray.

C’est dans ce contexte que la FNP demande, au niveau européen, la mise en place de certificats sanitaires régionalisés vers la Russie afin de fluidifier le marché. Au niveau national, la FNP demande de favoriser la consommation de viande de porc française ainsi que d'afficher clairement sur les produits le logo « Le porc français » lorsque le cahier des charges est rempli et enfin, de mettre en avant ces produits d’origine française.

 

Sur le même sujet

Commentaires 2

scarlus

quand on ne mangera plus que dur porc étranger, on se lamentera .... et on sera même inquiet du porc que l'on mangera pour cause de traçabilité peu claire...
vive la France...

pietin 113

Faites du mouton,c'est plus à la mode!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires