16 000 tonnes de viande de dinde retirées du marché et une usine fermée

Pascal Le Douarin

À l'issue d'une longue enquête portant sur des toxi-infections à Salmonella Heidelberg survenues depuis le mois de début mars et responsables de 77 malades et un mort, le coupable a été désigné le 29 juillet. Il s'agit très probablement de viande de dinde fabriquée par l'usine Cargill de Springdale en Arkansas. Le produit est du ground turkey, une viande hachée vendue crue, en frais ou en congelé. Le 3 août, la firme a décidé de demander le retour des stocks de produits mis en vente depuis le 20 février. L'usine a été fermée.

Résistante à plusieurs antibiotiques

Ce rappel constitue un nouveau record de tonnage, le précédent portant sur 35 000 livres de hot-dogs contaminés par Listeria monocytogenes. La bactérie en cause est résistante à plusieurs antibiotiques communément prescrits (ampicilline, streptomycine, tétracycline, gentamycine) avec le risque qu'un traitement inefficace accroisse le risque d'hospitalisation (37 % des patients recensés l'ont été). Le lien épidémiologique entre les malades et la viande de dinde a été long à établir, ce qui surprend les médias américains.

D'une part, les autorités voulaient être certaines de leurs conclusions. D'autre part, retrouver l'origine d'un intoxication alimentaire est toujours assez long.

En 2010, des tests de routine ont mis en évidence la présence de S. Heidelberg dans l'usine. Ce qui n'a pas nécessairement donné l'alerte, dans la mesure où cette bactérie peut se retrouver en élevage.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires