Alimentation des monogastriques : Débat sur le retour des farines animales

Armelle Puybasset

Dans la feuille de route 2010-2015 concernant la lutte contre les encéphalopathies spongiformes (dont l'ESB), adoptée le 16 juillet dernier, la Commission Européenne liste les mesures qui pourraient être modifiées. Parmi elles, l'interdiction d'utiliser les farines animales en alimentation animale. Un certain niveau de tolérance pourrait être réintroduit pour les protéines animales transformées (PAT).

Le risque de transmission de l'ESB entre non-ruminants étant très improbable, les interdictions pourraient être levées avec certaines PAT, en veillant au recyclage au sein de l'espèce (farines de porcs aux volailles mais pas aux porcs). La feuille de route souligne que la réintroduction des PAT permettrait à l'UE de réduire la dépendance vis-à-vis d'autres sources de protéines. La Commission pourrait accorder davantage de priorités à d'autres menaces sanitaires, telles que les salmonelles et l'antibiorésistance. Cet éventuel retour sera conditionné par la définition d'un seuil de tolérance et par des techniques validées déterminant l'espèce d'origine des PAT. Un avis de l'Efsa est attendu pour la fin de l'année 2010. En France, l'Ansès (ex-Afssa) va également être saisie par le ministère de l'Alimentation pour évaluer les dangers de ce retour des PAT.

En savoir plus : www.europa.eu

http://ec.europa.eu/food/food/biosafety/tse_bse/docs/roadmap_fr.pdf

Source Réussir Aviculture Septembre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires