Bilan du marché chair en 2010 : Une reprise de la production tirée par le poulet

Armelle Puybasset

La production française de volailles s'est redressée de 1,8 % en 2010, soutenue par la consommation intérieure et la demande de poulet export.

Après trois années consécutives de baisse, la production de volaille de chair française a connu une légère reprise en 2010, avec 1,82 million de tonnes équivalent carcasse (tec), en croissance de 1,8 %. C'est le poulet qui tire le mieux son épingle du jeu, avec une progression de 3,4 %. La production, qui représente plus de 57 % des tonnages de volailles, a atteint 1,04 tec l'an dernier. En revanche, les volumes en dinde ont de nouveau baissé (- 2,9 %) mais dans une moindre mesure que les années précédentes.
La production de canard a progressé de 1,8 %, tirée par les abattages de canards gras tandis que ceux de canards à rôtir sont restés quasiment stables. Celle de pintade a chuté de 4,6 %.
n L'export tiré par le poulet congelé
En 2010, les exportations de volaille ont atteint 621 000 tec, en hausse de 2,9 %. Alors qu'elles progressent à destination des pays tiers, elles se sont à nouveau contractées sur le marché intracommunautaire, analyse FranceAgriMer. Les volumes ont augmenté en poulet. Cet accroissement résulte du dynamisme des ventes de carcasses congelées vers les Pays du Proche et Moyen-Orient (voir encadré). En dinde, les volumes exportés ont de nouveau diminué notamment sur le marché intracommunautaire, en particulier vers l'Espagne et l'Allemagne, ce dernier pays ayant fortement développé sa production intérieure.

Le dynamisme des marchés du Proche et Moyen-Orient — ici, poulets congelés Tilly-Sabco — a profité à la filière export. (DR)

Le dynamisme des marchés du Proche et Moyen-Orient — ici, poulets congelés Tilly-Sabco — a profité à la filière export. (DR)

Moins d'import des pays tiers mais plus d'Europe

Les importations françaises ont grimpé de 8,3 % et atteignent 448 000 tec. Elles proviennent principalement du marché communautaire. Les approvisionnements de poulets en provenance des Pays-Bas et de la Belgique, qui sont nos principaux fournisseurs européens, ont progressé de 17,4 % et 4,4 % respectivement (progression forte en découpes fraîches). L'an dernier, l'Allemagne est devenue le troisième fournisseur, dépassant le Royaume-Uni. En dinde, les importations ont reculé principalement sous l'effet d'une réduction des importations de préparations et conserves du Brésil. Par contre, celles originaires de l'Union européenne ont progressé, en particulier de l'Allemagne. Le solde des échanges avec l'Allemagne est proche de zéro : la France a quasiment importé autant de viande de dindes qu'elle en a exporté vers nos voisins germaniques. Au final, l'excédent commercial de la France en viandes de volailles a reculé en 2010 et atteint 173 000 tec. Ce solde a été divisé par quatre en dix ans et pratiquement cinq en valeur.

 

Une consommation soutenue qui profite aux importations

Selon les bilans provisoires des services de la statistique et de la prospective, la consommation de volailles est estimée en hausse de 4,3 % en 2010. L'augmentation en poulet (+ 3,6 %) profite cependant en grande partie aux importations, dont la part dans la consommation s'est élevée à plus de 39 %. D'après le panel de consommateurs Kantar Worldpanel, les volumes de PAC standard et d'escalopes achetés par les ménages ont bien progressé tandis que ceux des poulets PAC label rouge ont augmenté plus faiblement. Après plusieurs années de déclin, la consommation de viande de dinde a augmenté de plus de 7 %.
L'année 2011 sera marquée par la hausse des coûts des matières premières. « Malgré une augmentation prévisible des prix de détail, la viande de poulet devrait continuer à bénéficier d'un prix attractif par rapport à celui des autres viandes », prévoit FranceAgriMer

 

Source Réussir Aviculture Mai 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires