Biosécurité des exportations : La compartimentation oubliée en France

Pascal Le Douarin

Réunie le 15 décembre pour l'assemblée générale du Syndicat national des accouveurs, la profession sait maintenant pourquoi le dossier « compartimentation » est bloqué depuis un an et demi : faute de personnel, la direction générale de l'Alimentation (DGAL) n'a pas encore traité le dossier. Après le blocage des exportations lié à la crise de la grippe aviaire de 2006, les professionnels, notamment ceux de la sélection génétique, ont décidé de créer et de mettre en place le système de compartimentation prévu par l'Organisation internationale de la santé animale (OIE). Il s'agit d'un ensemble de mesures qui permet de garantir à des produits un statut sanitaire indemne vis-à-vis d'un agent pathogène à déclaration obligatoire (influenza aviaire, Newcastle), qui serait présent en France. Pionnière sur ce dossier, la France s'est fait coiffer au poteau par le Royaume-Uni, parti plus tard.

Source Réussir Aviculture Janvier-Février 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires