Crise aviaire : Emmanuelli propose un "label Landes" en matière de biosécurité

Crise aviaire : Emmanuelli propose un "label Landes" en matière de biosécurité

Henri Emmanuelli a proposé lundi la création d'un "label Landes" en matière de biosécurité qui soit "plus exigeant" que préconisé par les pouvoirs publics après la grippe aviaire, afin de soutenir la filière gras locale qui représente un quart de la production nationale.

En ouverture de l'examen du budget 2016 du département, le président du Conseil départemental a souligné que face à ce "coup dur" il fallait "relever le gant" pour le secteur canard gras qui est "notre pétrole à nous". "En matière de biosécurité nous serons à l'avant-garde" avec "une labellisation plus exigeante que ce qui est demandé par les pouvoirs publics", a-t-il dit. Pour ce faire, le département s'engage à travailler avec le concours des professionnels de la filière à "un protocole de biosécurité, un cahier des charges" qui offrirait "une garantie supplémentaire labellisée Landes", a précisé M. Emmanuelli à des journalistes.

Selon lui, pour conserver un produit de référence et de qualité, "il faut avoir le courage de soutenir des mesures de biosécurité qui ne suscitent pas forcément l'engouement de ceux à qui elles s'imposent". "C'est comme ça qu'on y arrivera" et que "peut-être on pourra viser le tiers" de la production nationale à l'avenir, a-t-il ajouté, souhaitant "se donner comme objectif de monter en niveau, en qualité et en quantité" pour éviter "la régression". Avec 11 millions de palmipèdes en élevage, dont 8 millions en gavage, les Landes sont le premier département producteur national.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires