Depuis l’Arrêté du 19 mai 2011, les nouveaux tarifs encouragent l’utilisation d’effluents d’élevage

Armelle Puybasset. Réussir Aviculture

La nouvelle grille tarifaire d’achat de l’électricité issue du biogaz a été définie dans l’arrêté du 19 mai 2011. Elle vise à encourager les projets de méthanisation à la ferme de 100 à 300 kW, utilisant beaucoup de substrats agricoles. Elle est néanmoins moins favorable qu’auparavant aux projets collectifs. Le tarif de base varie selon la puissance installée de 13,37 centimes par kWh pour les installations de moins de 150 kW à 11,19 centimes pour celles de plus de 2 000 kW. Il est majoré d’une prime à l’efficacité énergétique pouvant aller jusqu’à 4 centimes : 0 si l’efficacité énergétique est inférieure à 35 %, avec une augmentation progressive jusqu’à 4 centimes lorsque l’efficacité atteint 70 %, sachant que la chaleur utilisée pour le chauffage du fermenteur et l’hygiénisation des intrants n’est plus prise en compte. La prime à l’introduction des effluents d’élevage est nouvelle. Elle est maximale lorsque les effluents atteignent 60 % en masse des intrants (soit
2,6 centimes jusqu’à 150 kW et dégressif jusqu’à 1 000 kW).

Les poulaillers sont chauffés par deux aérothermes de 50 kW.

Le tarif d’achat de l’électricité pousse à optimiser l’utilisation de la chaleur dégagée par la méthanisation. (A. Puybasset)

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires