Doux : le maire de Blancafort exprime "incompréhension" et "colère"

Doux : le maire de Blancafort exprime "incompréhension" et "colère"

Le maire de Blancafort, où l'abattoir Doux est menacé dans le cadre de la liquidation du pôle frais décidé par le tribunal de Quimper, a exprimé son "incompréhension" et sa "colère" face à une décision qui, selon lui, favorise l'emploi en Bretagne.

"C'est l'amertume, c'est la colère, mais en même temps, c'est l'incompréhension qui domine", a déclaré Pascal Margerin (PS), maire de cette commune de 1.175 habitants où l'abattoir de dindes est le principal employeur avec quelque 240 salariés.

"Je me dis que si le tribunal de commerce de Paris s'était prononcé, ça se serait peut-être passé autrement", a estimé l'élu qui soutenait l'option Sofiproteol, écartée par le tribunal de commerce de Quimper.

"Est-ce qu'il y a eu une préférence territoriale ? Je le crois. Doux a le bras long sur la région", a-t-il dit. "Je pense sincèrement qu'on n'avait pas toutes les chances de notre côté. Après, chacun défend son territoire, c'est un peu normal".

"Sofiproteol avait effectivement parlé de 800 suppressions d'emplois et c'est 800 de trop, mais avec quelque chose qui pouvait laisser de l'espoir notamment au pôle frais", a-t-il regretté.

Pascal Margerin espère que le groupe Duc, notamment, va faire une offre de reprise d'ici le 10 août, date-butoir fixée par la justice. Il appelle l'Etat, la région Centre et le département du Cher à "donner un coup de main" en s'engageant à aider financièrement un éventuel repreneur.

"Je garde une lueur d'espoir, qu'on essaie de transmettre aux employés", conclut le maire. "Mais c'est une toute petite lueur et ils ont du mal à y croire".

L'abattoir de Blancafort est l'un des neuf sites en France du pôle frais du groupe volailler Doux (1.700 emplois), placé en liquidation judiciaire mercredi. Les candidats à la reprise de "Doux frais" ont jusqu'au 10 août pour se faire connaître.

Le tribunal de Quimper a maintenu jusqu'à fin novembre la période d'observation pour les 22 autres sociétés du groupe.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires