Douze logements collectifs vus à Foie Gras Expo

Pascal Le Douarin et Xavier Cresp - Réussir Aviculture Juin 2013

Douze logements collectifs  vus à Foie Gras Expo
Au minimum trois canards par cage. © P. Le Douarin

Des constructeurs de logements collectifs de gavage de canards ont profité de l’édition 2013 du salon pour montrer leur savoir-faire. A moins de trois ans avant l'arrêt du gavage individuel, l'offre de matériel adapté aux futures normes européennes s'élargit.

En savoir plus

Vous pouvez retrouver chacun des douze modèles sur le site www.reussir-aviculture.com ,
ou consulter la brochure réalisée par le Centre d’études des palmipèdes du Sud-Ouest (www.cepso.chambagri.fr).

Le salon Foie Gras Expo qui s’est tenu en mars à Mont-de-Marsan a surtout été un salon de vendeurs de logements collectifs, avec douze entreprises présentes. Le compte à rebours de l’arrêt de l’épinette a en effet commencé. Après un report français de cinq ans, les nouvelles normes européennes de logement de gavage s’appliqueront le 1er janvier 2016. Selon le Cifog, les trois quarts du parc seraient encore à équiper. Depuis trois ans, le nombre d’installations a progressivement augmenté, avec une offre de matériels limitée aux constructeurs précurseurs.
Cette édition a montré que deux nouvelles tendances se dessinent. L’objectif des premiers modèles était de répondre au cahier des charges, en retrouvant au gavage une contention proche de celle en cage individuelle. Aujourd’hui, la contention évolue vers plus de simplicité, voire disparaît avec des modèles rappelant le parc au sol. Après le bien-être de l’animal, celui du gaveur devient essentiel. L’ergonomie est aussi importante que la minimisation des pertes
de temps de gavage. « Le nombre de modèles est tel qu’il permet à chacun de choisir selon sa philosophie de la production », résume un gaveur, en collectif depuis plus d’un an.

Beaucoup de points communs entre tous les modèles

La règle exige au minimum trois canards par cage. La surface disponible doit être de 4 000 cm2 pour trois oiseaux, de 5 000 cm2 pour quatre, et de 1 200 cm2 supplémentaire par oiseau au-delà de quatre. Le logement pour quatre canards est le plus adopté. Selon les modèles, on observe des variations d’environ 100 cm2 par animal au-dessus du minimum de 1250 cm2. Les logements sont en inox 304 ou galvanisés à froid ou à chaud. Trois fabricants ont choisi d’utiliser du plastique, deux en partie (Darraïdou et Socmi) et un en totalité (FAF). Les piètements des bâtis sont tous réglables en hauteur. Les modèles sont adaptables aux ventilations par gaine ou en cascade. Certains proposent la ventilation intégrée (Casabarren, Palmiparc-Guitoune, FAF-Le Rêve). Pour la motorisation des contentions, la tendance est à la basse tension. Afin de réduire les coûts d’achat, le montage par l’acheteur est presque toujours proposé (notice détaillée ou assistance).

Capture d’écran 2013-06-27 à 16.49.30

Les 12 modèles sur reussir-aviculture.com . Les prix indiqués s'entendent pour une installation de mille places.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires