Enquête européenne en abattoirs : 15 % de carcasses de poulet contaminées par Salmonella

Armelle Puybasset

Une enquête européenne sur les carcasses de poulet annonce un taux de prévalence de 75 % en Campylobacter et de 15 % en Salmonella, avec des disparités entre États membres.

A la demande de la Commission européenne, l'Efsa(1), l'agence européenne chargée d'évaluer les risques relatifs à la sécurité des aliments destinés à la consommation humaine, a réalisé une étude sur la contamination des carcasses de poulets par deux bactéries : Campylobacter et Salmonella. Lors de cette enquête, des salmonelles ont été retrouvées sur les carcasses de poulet de la majorité des pays sauf au Danemark, en Estonie, en Finlande, au Luxembourg et en Norvège. Le taux de prévalence moyen des carcasses en Europe atteint 15,6 % avec des variations selon les pays de 0 % à 26,6 %.

La présence des bactéries Campylobacter et Salmonella a été recherchée sur les carcasses de poulets dans plus de 561 abattoirs européens courant 2008. (P. Le Douarin)

La présence des bactéries Campylobacter et Salmonella a été recherchée sur les carcasses de poulets dans plus de 561 abattoirs européens courant 2008. (P. Le Douarin)

La Hongrie à la dernière place

En Hongrie, le taux de prévalence est exceptionnellement élevé (85,7 %) et concerne principalement le sérotype S. Infantis. Dans l'Union européenne, les sérotypes S. Typhimurium, S. Enteritidis et S. Infantis, les plus souvent mis en cause dans les salmonelloses chez l'homme, ont été retrouvés dans respectivement 4,4 %, 13,6 % et 29,2 % des échantillons. En salmonelles, la France se trouve plutôt parmi les bons élèves avec une prévalence de 7,4 % tous sérotypes confondus et 0,2 % pour les sérotypes Typhimurium et Enteritidis. Par ailleurs, cette enquête confirme que la viande de poulet est fréquemment contaminée par la bactérie Campylobacter. Celle-ci a été détectée dans le contenu caecal et sur les carcasses de poulets de tous les pays ayant participé à l'enquête. Plus de sept poulets sur dix sont contaminés, soit un taux de prévalence moyen de 71,2 % dans le contenu caecal et de 75,8 % sur les carcasses de poulets. Le taux de contamination des carcasses varie selon les pays de 4,9 % à 100 %.

Du poulet bien cuit

De même, le niveau quantitatif de contamination est très variable : 12,2 % des carcasses ont des niveaux de contaminations par Campylobacter compris entre 10 et 99 unités formant colonies (UFC)/gramme et 5,8 % des carcasses avec des niveaux supérieurs à 10 000 UFC/gramme. Près de deux tiers des isolats de Campylobacter sont de type C. Jejuni et un tiers avec C. Coli. En France, le taux de prévalence en Campylobacter est plutôt élevé : 76,1 % sur les contenus caecaux et 88,7 % sur les carcasses des poulets.
La salmonellose et la campylobactériose sont les maladies zoonotiques les plus souvent recensées chez l'homme en Europe. La viande de poulet est considérée comme une source importante de contamination avec l'oeuf et la viande de porc. Le risque de transmission à l'homme augmente avec la consommation de viande insuffisamment cuite ou lors de contamination croisée avec d'autres aliments. Le respect de règles d'hygiène lors de la préparation et la cuisson de la viande de poulet permettrait de réduire ce risque.

Protocole de l'enquête : plus de dix mille prélèvements

Entre janvier et décembre 2008, plus de 10 000 échantillons de viande de poulet provenant de 561 abattoirs européens ont été analysés. Tous les États membres ont été concernés — à l'exception de la Grèce — ainsi que la Suisse et la Norvège, soit 28 pays au total. Il s'agit de la première enquête de ce type réalisée sur des échantillons de viande. Une enquête de prévalence sur les troupeaux de poulets avait été réalisée en 2006.

 

 

 

(1) Autorité européenne de sécurité des aliments.http://www.efsa.europa.eu/en/scdocs/scdoc/1503.htm

Source Réussir Aviculture Avril 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires