Entreprises : Vivadour s'investit dans la volaille

Pascal Le Douarin

Première coopérative gersoise (CA 383 millions d'euros, 5000 adhérents), Vivadour poursuit son développement par la constitution de filières organisées en partenariat avec l'aval. L'assemblée générale du 4 décembre a fait le point sur ses activités. En volailles, deux filières sont constituées. Ses deux millions de palmipèdes sont valorisés à travers sa filiale les Fleurons de Samatan, dans lequel 1,2 million d'euros ont été investis en modernisation, et surtout via le groupe landais Delpeyrat. En volailles, ses sept millions de têtes sont principalement dédiées au groupe Gastronome. Vivadour veut « optimiser les sites gersois d'abattage » et doubler sa production de poulet standard en passant à 100 000 têtes par semaine. En volailles sous signes de qualité, il lui faut trouver des éleveurs pour construire 16 000 m2 de poulaillers notamment pour le segment bio.

Source Réussir Aviculture Janvier-Février 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires