Grippe aviaire: gel des déplacements de palmipèdes dans les Landes et Pyrénées-Atlantiques

Grippe aviaire: gel des déplacements de palmipèdes dans les Landes et Pyrénées-Atlantiques

Les Landes et les Pyrénées-Atlantiques, deux des départements du Sud-Ouest touchés par la grippe aviaire, ont annoncé vendredi le gel "temporaire" de tous déplacements de palmipèdes, en raison de zones d'infection pas encore "stabilisées", même si l'abattage préventif "produit ses premiers résultats".

De nouveaux résultats d'analyse, vendredi, ont montré que les zones d'infection "impactant à la fois les Landes et les Pyrénées-Atlantiques ne sont pas stabilisées", a indiqué la préfecture des Pyrénées-Atlantiques dans un communiqué. Le virus "progresse encore", vers l'ouest de la zone de surveillance, précise celle des Landes. Les préfets des deux départements, en concertation avec le ministère de l'Agriculture, ont donc créé par arrêté une "zone de contrôle temporaire" sur l'ensemble des deux départements dans laquelle "l'ensemble des mouvements de palmipèdes sont interdits jusqu'à nouvel ordre". Ces mesures de gel de déplacements, couvrant des zones non nécessairement infectées, et notamment dans les Pyrénées-Atlantiques relativement peu touchées (3 foyers) ont une visée clairement préventive, pour limiter la diffusion du virus "vers l'ouest et le sud" précise-t-on de source proche du dossier.

Nouvelles mesures

De nouvelles mesures devraient être annoncées en début de semaine par le ministère, après concertation en cours avec des épidémiologistes et avec l'interprofession, ont précisé les deux préfectures. Néanmoins dans les deux départements, et sur dérogation, la mise en gavage et l'envoi à l'abattoir des palmipèdes gavés "restent autorisés sous conditions" et sous autorisation expresse des services vétérinaires. L'épizootie d'influenza aviaire H5N8 touche des élevages dans huit départements, mais la plupart des foyers infectieux sont concentrés dans le Gers (64 cas, selon le dernier décompte du ministère) et les Landes (22 cas), qui sont les deux premiers départements producteurs de canards gras. La zone d'abattage préventif de centaines de milliers de palmipèdes a été étendue mardi de 150 à 187 communes dans quatre des départements (Landes, Gers, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées) touchés par l'épizootie. Selon le dernier décompte du ministère en date de jeudi, 122 foyers H5N8 avaient été recensés en élevages, et 6 dans la faune sauvage. La préfecture des Landes évoquait pour sa part vendredi soir 122 foyers recensés au plan national.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires