Grippe aviaire "importée" en Lot-et-Garonne: deux organisations agricoles déposent plainte

Grippe aviaire "importée" en Lot-et-Garonne: deux organisations agricoles déposent plainte

La chambre d'agriculture et la Coordination rurale du Lot-et-Garonne ont chacune de leur côté déposé plainte contre X concernant le déplacement de canards infectés par la grippe aviaire du Tarn vers leur département, en lien avec des foyers détectés fin novembre-début décembre.

Le syndicat agricole a déposé plainte contre X, mercredi à la gendarmerie de Sainte-Livrade, pour escroquerie et tromperie sur la marchandise et pour manquement à l'obligation de prudence et de sécurité, a-t-on précisé auprès la Coordination, confirmant une information de Sud Ouest. La chambre d'agriculture a confirmé en avoir fait de même lundi à la gendarmerie de Fumel, commune limitrophe de la Dordogne. Six foyers de grippe aviaire ont été recensés jusqu'à présent dans le Lot-et-Garonne par le ministère de l'Agriculture.

"On sait que le département du 47 était indemne de la grippe aviaire et de son épisode de H5N8 jusqu'à ce que des animaux du Tarn viennent infecter un élevage de Monbahus", dans le nord du département, a déclaré Patrick Franken, à la tête du syndicat agricole, qui a déposé plainte "pour qu'une enquête soit diligentée".   "Le virus a été importé par négligence ou manquement à des règles de biosécurité et au principe de précaution dans le Tarn. Et rien n'est prévu pour compenser ces pertes financières", a-t-il estimé. 

28 novembre

"Nos éleveurs du Lot-et-Garonne subissent un fort préjudice économique avec des animaux euthanasiés ou en attente d'être abattus, ainsi qu'une concentration importante de canards qui seraient prêts à être mis sur le marché au moment des fêtes mais dont le déplacement est interdit", a développé M. Franken. Selon lui, un éleveur du Tarn a signalé une forte mortalité de ses canards dès le lundi 28 novembre et a averti les services vétérinaires du département. 

"Malgré cela, des animaux sont partis le mercredi en direction du Lot-et-Garonne, du Gers et des Landes. Il s'est avéré que le jeudi matin, il y a eu une forte mortalité à Monbahus", a-t-il constaté.A la date du mardi 20 décembre, 32 foyers de grippe aviaire avaient été recensés dans des élevages de volaille dans sept départements du Sud-Ouest, selon le ministère de l'Agriculture.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires