Grippe aviaire: levée jeudi de l'interdiction de circulation des animaux

Grippe aviaire: levée jeudi de l'interdiction de circulation des animaux

Le ministère de l'Agriculture a annoncé mercredi la levée de la zone de restriction et donc de l'interdiction de circulation des animaux mise en place dans le cadre de la lutte contre la grippe aviaire.

Cette décision "validée par l'Union européenne lors d'une réunion du comité technique compétent à Bruxelles hier, 13 septembre", constitue "une étape importante franchie dans la gestion de cet épisode sanitaire sans précédent en Europe", déclare le ministère dans un communiqué.   "La levée de cette zone de restriction a pour principale conséquence concrète de supprimer cette entrave à la circulation des animaux: les animaux vont pouvoir recirculer librement, notamment au sein de l'Union européenne, dans les conditions de sécurité requises", a indiqué le ministère.

Les professionnels de l'accouvage vont notamment pouvoir faire circuler oeufs et canetons en dehors de la zone concernée, qui couvrait quelque 17 départements français. "La fin de l'épisode ce sera lorsqu'on aura retrouvé le statut indemne vis-à-vis de l'influenza", dans un délai de trois mois à partir de la fin des opérations de nettoyage et désinfection sur les derniers foyers", a conclu cette source. 69 foyers d'influenza aviaire hautement pathogène mais non transmissible à l'homme avaient été découverts entre fin novembre 2015 et début janvier 2016 dans le Sud-Ouest, pour la première fois depuis 2007.  

Repeuplement

Cette épizootie, catastrophique pour le secteur, a entraîné la fermeture de nombreux élevages du sud-ouest pendant plusieurs mois pour stopper la maladie. Une procédure de vide sanitaire a ainsi été mise en place, consistant à vider tous les élevages de leurs oies et canards, puis à les désinfecter totalement avant d'y faire revenir progressivement les animaux. Ce "repeuplement", quasiment achevé depuis la mi-juin, a permis le redémarrage de la production de foie gras au mois d'août.

La zone de restriction, et donc l'interdiction de circulation, "a pu être levée grâce au bilan favorable du plan de surveillance renforcé mis en place sur l'ensemble de la zone de restriction depuis le 16 mai dernier", indique le ministère. L'identification récente de quatre foyers résiduels (deux en Dordogne et deux dans l'Aveyron), "n'a pas remis en cause la pertinence de la stratégie d'éradication déployée sur le terrain", ajoute le communiqué.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires