Hygiène : L'EFSA propose de mieux surveiller campylobacter

Armelle Puybasset

Selon l'Efsa (1), la viande de poulet est la principale source de campylobactériose chez l'homme dans l'Union européenne. Dans un avis adopté en janvier dernier, le groupe scientifique sur les risques biologiques (Biohaz) indique que la manipulation, la préparation et la consommation de viande de poulet de chair peuvent être à l'origine de 20 à 30 % des cas de campylobactériose.
Il recommande une surveillance active des cas dans tous les États membres, qui semble-t-il, sont largement sous évalués. L'examen par l'Efsa des différentes sources d'infection à Campylobacter constitue la première étape d'un travail plus large dans ce domaine qui devrait s'achever fin 2010. Le groupe Biohaz proposera des cibles spécifiques pour réduire l'occurrence de cette bactérie dans les différentes étapes de la chaîne de production de la viande de poulet de chair. Ce travail aidera les gestionnaires de risques à établir des mesures appropriées pour réduire les cas de campylobactériose chez l'homme dans l'UE.

(1) Agence européenne de sécurité des aliments.

Source Réussir Aviculture Mars 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires