Indonésie: nouveau cas mortel de grippe aviaire

Un jeune homme est décédé de la grippe aviaire en Indonésie, pays le plus touché par le virus H5N1, a annoncé mardi le ministère de la Santé, réveillant les craintes d'une résurgence de l'épidémie dix jours après l'annonce d'un cas mortel en Chine.

"Les résultats de tests ont confirmé qu'il était atteint de grippe aviaire", indique le responsable des maladies infectieuses au ministère de la Santé, Tjandra Yoga, en référence à la victime âgée de 23 ans. Il s'agit du premier cas mortel depuis trois mois en Indonésie. Le 10 octobre, la mort de deux enfants de dix et cinq ans avaient été confirmées comme étant due au virus H5N1. Jusqu'alors, l'Indonésie n'avait pas connu de cas mortel depuis mai 2010.

Le mort indonésien est un homme de 23 ans résidant dans la banlieue nord de Jakarta. Il a succombé à une forte fièvre le week-end dernier, après avoir été à tort diagnostiqué comme atteint de dengue, selon le quotidien Jakarta Post.  L'immense archipel de 240 millions d'habitants est le pays le plus touché par la grippe aviaire. Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui ne comprend pas le décès annoncé ce mardi, la maladie a fait 150 morts en Indonésie depuis 2003, sur un total de 339 dans le monde. Le deuxième pays le plus touché est le Vietnam, avec 59 décès.
 

Le nombre de malades a sérieusement diminué depuis un pic atteint en 2006-2007 mais les craintes de résurgence ont resurgi avec l'annonce d'un cas mortel en Chine, le 31 décembre, le premier dans ce pays depuis 18 mois. L'Indonésie est souvent considérée comme un maillon faible dans la lutte contre la propagation de la grippe aviaire, de nombreux ménages continuant à vivre en contact constant avec des volailles élevées pour leur consommation, malgré une loi l'interdisant.
 

Le virus H5N1 se transmet de l'animal à l'homme, mais les scientifiques craignent qu'une mutation ne permette des contaminations d'homme à homme, ce qui pourrait déclencher une pandémie.

Source afp

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires