Industrie : Duc accentue sa perte nette

Le producteur français de volailles Duc a accentué ses pertes au premier semestre 2011 dans un contexte « difficile », avec une perte nette part du groupe de 1,91 million d'euros, malgré un chiffre d'affaires en nette croissance à 90,13 millions (+13,4%).

La perte nette du premier producteur européen de volailles certifiées s'est établie à -1,91 million d'euros contre une perte de 0,38 million au premier semestre 2010, durant lequel il avait bénéficié de la plus-value générée par la cession de Cobral.

Le chiffre d'affaires semestriel ressort en hausse à 90,13 millions contre
79,49 millions un an plus tôt et 81,32 millions au second semestre 2010, indique Duc dans un communiqué financier.

Le volailler, qui évoque « un environnement de marché extrêmement difficile » enregistre également un recul de son résultat opérationnel courant, sa perte passant à 1,55 million d'euros contre 1,4 million au premier semestre 2010.

En 2010, Duc avait affiché une perte nette de 2,9 millions d'euros et une perte opérationnelle de 3,74 millions pour un chiffre d'affaires de 160,81 millions.
Le groupe, qui se lance dans le bio, annonce qu'il va poursuivre son programme de bâtiments d'élevages, et inaugurera ses premiers bâtiments destinés à la filière Bio en Bourgogne, et prévoit la commercialisation de ses premiers poulets bio mi-2012.

Duc, présent en France et depuis 2007 en Bulgarie, entend « améliorer sa compétitivité », malgré « un marché avicole qui s'annonce difficile et au vu du développement de la situation de crise économique au niveau européen ».

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires