L’œuf, un métier d’amont pour Cooperl

Pascal Le Douarin - Réussir Aviculture Septembre 2012

L’œuf, un métier d’amont pour Cooperl
© P. Le Douarin

Plus connue pour son activité porcine, la coopérative lamballaise Cooperl détient une activité pondeuse depuis vingt ans. Le cheptel nourri par ses trois usines bretonnes (Vitré, Plestan, Plounérin) s’établit à 1,47 million de poules, dont 70 % en mode standard. Cela représente 45 producteurs indépendants ou en contrats, situés en Bretagne, Basse-Normandie, Pays de Loire. L’effectif est en légère baisse, en lien avec la mise aux normes. Cooperl produit aussi 2 millions de poulettes. Les clients sont des indépendants ou en contrat de reprise d’œuf, la coop faisant le relais avec un conditionneur. L’alternatif représente 420 000 poules, dont 250 000 au sol avec des indépendants, 140 000 en plein air et 48 000 en label rouge. Les œufs label des « Fermiers de nos provinces » sont vendus à des producteurs ou centres indépendants afin de compléter leur gamme. Pour développer son activité, Cooperl compte essentiellement sur l’arrivée d’éleveurs en place.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires