la Ferme de l'oie : Les oies se plaisent à l'ombre des noyers

Armelle Puybasset

En 2005, des noyers de 7 et 11 ans ont été plantés sur une parcelle d'un hectare de la Ferme de l'Oie, pour y étudier l'association de l'élevage d'oie et d'une noyeraie. « Au bout de quatre années, celle-ci ne présente que des avantages », indique la Ferme de l'Oie. « D'une part, elle améliore le confort des animaux grâce à l'ombre et à la fraîcheur apportées par les arbres. En période estivale, 96 % des oies restent sous les arbres. » Elle permet d'optimiser la croissance (+10 % de circonférence des troncs par rapport à la zone témoin) et le rendement des arbres (+50 % de fruits sur la récolte de 2009). Enfin, elle permet de s'affranchir de l'apport d'amendements : la matière organique, le taux de phosphore et le rapport C/N sont plus favorables en zone pâturée. « L'association oie-noyeraie renforce les performances du verger sans apport d'entrants et permet de limiter le lessivage des éléments du sol », conclut la Ferme de l'Oie.

En période estivale, les oies profitent de la fraîcheur apportée par l'ombre des noyers. (DR)

En période estivale, les oies profitent de la fraîcheur apportée par l'ombre des noyers. (DR)

Source Réussir Aviculture Décembre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires