La France prête à aider la Chine dans la lutte contre le H7N9

La France prête à aider la Chine dans la lutte contre le H7N9
Au total, 108 personnes ont été infectées par ce virus aviaire, 22 en sont mortes (DR)

Quelque 110 personnes ont ces dernières semaines été infectées par la souche H7N9 de la grippe aviaire. François Hollande annonce à Pékin que «la France est prête à coopérer avec la Chine» sur ce sujet.

"Sur la coopération sur la grippe aviaire, oui nous sommes tout à fait prêts à la renforcer avec la Chine et (..) Nous faisons en sorte que nous puissions donner toute notre contribution scientifique", a assuré le président français. "Je n'ai pas peur de manger de poulet", a déclaré M. Hollande, qui doit visiter vendredi à Shanghai une antenne de l'institut Pasteur en Chine.

"Mais il ne faut pas avoir peur de manger du porc qui vient de France", a-t-il ajouté sur le ton de la plaisanterie, en référence aux espoirs de faire entrer la charcuterie française en Chine, un immense marché dont elle est absente contrairement à ses rivales italienne et espagnole.

Une étude publiée jeudi dans la revue médicale britannique The Lancet confirme que le virus responsable (H7N9)  provient bien de volaille et qu'il n'est, manifestement pour l'instant, pas capable de se transmettre entre humains. Le contrôle de l'épidémie chez les hommes, dépendra dinc du contrôle de l'épidémie chez la volaille.

Fermer temporairement les marchés aux oiseaux

Les auteurs de cette étude suggèrent  "d'intervenir agressivement pour bloquer de nouvelles transmissions de l'animal à l'homme sur les marchés de volaille" afin de "minimiser les risques d'une plus grande adaptation du virus" qui le rendrait transmissible entre humains.

Ces scientifiques chinois jugent que pour empêcher le virus de devenir responsable d'une "pandémie", il faudrait "fermer temporairement les marchés aux oiseaux", "séparer les différentes espèces de volailles" et aussi éventuellement mettre en place des "programmes de vaccination " des volailles.

Le virus H7N9 est l'un des virus de la grippe les plus mortels, a indiqué un membre d'une équipe de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) venue en Chine enquêter sur cette maladie qui s'est transmise pour la première fois à l'homme il y a quelques semaines.  Au total, 108 personnes ont été infectées par ce virus aviaire, 22 en sont mortes, dont une forte proportion de personnes âgées, selon un dernier bilan officiel.

* Conduite par l'Université de Hong Kong (sud de la Chine) et celle de Zhejiang à Hangzhou (est)

Sur le même sujet

Commentaires 1

cardan 123

regarde plutot comment il s'y prenne!!!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires