Les éleveurs de Challans remis à flots

Pascal Le Douarin - Réussir Aviculture Juillet-Août 2012

Les éleveurs de Challans remis à flots
© Volailles de Challans

Après la faillite de leur abattoir en 2010, les éleveurs de Challans ont rebondi en 2011. Avec une centaine d’éleveurs détenteurs de 250 à 300 bâtiments, le groupement aura mis en élevage presque 4 millions de volailles label rouge l’an passé, en hausse de 11 % par rapport à 2010. S’ajoutent un peu moins de 500 000 volailles non label, en baisse de 29 % : des volailles certifiées, du canard PAG ou du poulet noir de 11 semaines sans label. Depuis 2010, la coopération avec le label rouge de Vendée, produit pour l’abattoir Arrivé, s’est concrétisée par la production de 440 000 poulets (22 % du total poulet). Elle compense la baisse en bio (- 8 %), en jaune (- 20 %) et même en noir (- 13 %), le fer de lance de Challans avec le canard (+ 12,5 %). Poulets noirs et canards pèsent encore 12 % (1 million) et 18 % (115 000) des parts du marché national, quand les volailles de Challans font 2,9 %.

Deux sujets préoccupent les challandais. En premier lieu, la conjoncture défavorable, même dans le secteur de la distribution traditionnelle qui écoule 60 % de la production.  Le directeur François Merlet mise sur le relèvement des critères qualité pour fidéliser la clientèle et maintenir les volumes. En second lieu, le renouvellement. « Les jeunes sont intéressés, mais ils font marchent arrière en regardant les investissements et la rémunération » constate François Merlet. L’an dernier, un éleveur s’est installé et quatre bâtiments ont été construits.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires