Mesures grippe aviaire : Euralis prévoit une baisse de production de 30% dans le sud-ouest

Mesures grippe aviaire : Euralis prévoit une baisse de production de 30% dans le sud-ouest

Les mesures sanitaires imposées par le gouvernement pour éradiquer la grippe aviaire vont entraîner en 2016 une chute de 30% de la production chez les éleveurs de palmipèdes (canards et oies) d'Euralis, un des principaux fabricants de foie gras en France, a annoncé jeudi le groupe coopératif.

"Les mesures décidées par le gouvernement concernent, pour Euralis, 320 producteurs coopérateurs du sud-ouest. Il s'agit d'une activité principale pour 75% d'entre eux et leur production sera réduite de 30%", indique Euralis dans un communiqué. Avec une telle baisse de production dans le sud-ouest, "nous ne pourrons pas répondre à la totalité de la demande en 2016", avertit Pierre Couderc, directeur général du groupe coopératif, qui produit chaque année 4,5 millions de canards IGP (indication géographique protégée) sud-ouest et autant en IGP grand ouest (Pays-de-la-Loire et Bretagne).

"Les mesures de biosécurité des élevages vont entraîner des investissements et engendrer des hausses de coût de production. Nous sommes mobilisés pour faire face à ces changements structurels", poursuit M. Couderc. Globalement, les professionnels de la filière foie gras estiment eux aussi que leur production devrait baisser d'au moins un tiers cette année dans la zone du sud-ouest concernée par le gel de production visant à endiguer l'épizootie de grippe aviaire.  

Vide sanitaire

 

Euralis, un des trois plus gros producteurs de foie gras français, commercialise ses produits dans la grande distribution sous la marque Montfort (25% de parts de marché pour le foie gras cru et 14% sur le mi-cuit). Sous la marque Rougié, il occupe également 15% du marché français de la "restauration hors foyer" (98% restauration, 2% épiceries fines, boutiques gastronomiques et duty-free). Conséquences des mesures de "vide sanitaire", "pendant plusieurs semaines une partie de l'activité de nos sites de production du sud-ouest devrait être ralentie", souligne le groupe qui "étudie d'éventuelles mesures d'activité partielle sur les sites de transformation de canards gras" concernés.  

Le groupe Euralis anticipe enfin "d'autres impacts" de "cette crise sans précédent pour les coopérateurs et collaborateurs", comme une baisse de la consommation de céréales pour l'alimentation animale et la baisse des ventes de poussins. Avec 12.000 agriculteurs et 5.200 employés, Euralis a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 1,46 milliard d'euros. Outre ses activités agroalimentaires, le groupe est un acteur européen majeur sur le marché du maïs, un des leaders dans les semences, fournit également des produits et services aux viticulteurs et dispose d'un réseau de 73 magasins de libre-service agricole.

Sur le même sujet

Commentaires 1

Guit40

Tout n'est pas perdu car les frigos etaient pleins....... On va pouvoir les vider et profiter de la hausse des cours pendant la période de vide. Sans grippe aviaire ça aurait été moins de production pour vider les frigos et baisse des cours sans aides de l'état. Et en plus y aura peut être des entreprises en faillites à racheter pour les grandes coop

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires