Mise en conformité : Le Parlement européen alerte sur les poules pondeuses

Pascal Le Douarin

Dans une résolution votée le 16 décembre à une écrasante majorité, le Parlement européen a solennellement mis en garde l'exécutif européen sur les risques du non-respect de l'échéance du 1er janvier 2012. Une pénurie d'oeufs et une hausse des prix pourraient résulter dans certains États membres qui ne seraient pas prêts à temps. Ce qui pourrait se traduire par des importations en provenance de pays tiers qui ne respectent pas ces normes. Selon la direction générale agricole de Bruxelles, 30 % de la production d'oeufs sera hors normes début 2012.

Pas de délai supplémentaire

Le Parlement a d'abord rappelé son opposition à toute tentation de reporter la date d'application. Il demande à la Commission de révéler au plus tard le 1er mars, les mesures de sanctions dissuasives qu'elle envisage pour faire respecter la directive. Il s'agit aussi de protéger les producteurs déjà aux normes qui subiront la concurrence déloyale de ceux hors normes, européens ou pas. Aucun mécanisme ne permet à un État membre d'éviter la commercialisation d'oeufs ou d'ovoproduits hors normes originaires d'un État qui ne prendrait pas de mesures empêchant leur mise en marché et leur exportation. Le Parlement demande aussi à la Commission d'informer les consommateurs et de présenter la liste des producteurs, transformateurs et distributeurs non conformes, au plus tard pour le 31 décembre 2011.

Source Réussir Aviculture Janvier-Février 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires